AGRA info

Article de Presse de J2R 07/08/2014

Par Clotilde Chenevoy, le 07/08/2014

L'Agra compte 71 adhérents contre 188 adhérents pour Partner's. L'un reste pur indépendant et le reven clique haut et fort, l'autre s'adosse au groupe Alliance, qui compte également les groupements Groupauto et Précisium. Deux profils très différents, mais qui ont tout de même en commun un esprit fami lial. Chacun des adhérents contactés nous a en effet fait part de son sentiment de proximité avec le siège, d'échanges régu liers avec la direction,  et surtout de son impression d'être entendu. Fautil mettre ce facteur  sur le compte  de la taille dlu réseau ? Certainement. Sur les hommes ? Encore plus. Chez Partner's, les membres apprécient  Yves Dupont, directeur cormmercial.  Homme  du réseau  depuis  des années, il a su conserver l'esprit de famille après le rachat  par Alliance.  De l'autre côté,  chez l'Agra,  il y a bien sûr André Brutinel pour l'opérationnel, qui préside aux destinées du groupe depuis fort longtemps. Et, depuis peu, Yohann  Allaman, qui a rejoint l'équipe et se trouve plébiscité par les distributeurs qui  apprécient  les outils de communication et de marketing mis en place. Au delà des hommes,  la comparaison s'arrête. Plongeons dans le détail,  car des divergences  apparaissent sur les quatre  items retenus  pour cette enquête.


L'Agra, la montée en puissance


Côté logistique, l'Agra s'est doté d'un bel outil avec une plate forme de 18000 m2 si tuée à Meyzieu (69), qui ne cesse d'étendre le nombre de fournisseurs et de références en stock. Par ailleurs, l'an passé, le groupement a pris discrètement le contrôle du réseau Sirius, s'offrant ainsi un maillage de plates formes régionales complémentaires à sa plateforme, avec 5 sites (Créa, Dapam, Fed Alaurex, Marseille Dépôt et SBD). Ces opérations lui ont donc permis d'améliorer son offre logistique. "Le service existait déjà bien avant, mais avec le changement de plate forme, c'est encore mieux, estime  Georges Silvestre, dirigeant  de A3P Auto. ]e trouve tout ce qu'il me faut et concentre environ 90 % de mes commandes sur le site lyonnais. Et j'apprécie que ces changements n'entament  pas la dimension humaine du groupe. Quand  on cherche à contacter le siège, on arrive à l'avoir sans peine. L'accordavec Sirius se révèle tout aussi positif, et nous permet désormais d'être servis en H+4, avec des conditions intéressantes. Cela nous évite de nous approvisionner sur des plates formes concurrentes."
Ce sentiment se trouve  partagé  par de nombreux distributeurs, même  si tous n'ont pas recours au service de Sirius. Ainsi Christophe Guillerm,  de Radiateur Auto Rezéens, voit sa satisfaction s'accroître avec le temps, "puisque de nouveaux fournisseurs, comme Bosch, font leur entrée sur la plate forme. Et en termes de livraison, les commandes de stock arrivent en ]+3 et les express arrivent le lendemain  avant heures, pour toutes opérations passées avant 18 heures. C'est  parfait, nous sommes quand même à 750 km de la plate forme !". 
L'outil logistique représente d'ailleurs un argument  de poids dans le recrutement de nouveaux distributeurs. Ainsi, Pierre Jean Dainville, dirigeant de Dainville Distribution, a rejoint l'Agra  en  septembre 2013, justement pour le service fourni par la plateforme, couplé  aux bonnes relations  entretenues avec  le commercial.  "]'étais auparavant dans un groupe de concessions,  détaille le dirigeant. Avec l' Agra, j'apprécie l'entreprise  à taille humaine.  Pour les conditions,  c'est  très différent des constructeurs.  Le niveau de marge est bon, particulièrement  si on prend des volumes. Et le groupement  redistribue bien à ses adhérents pour récompenser la fidélité." Daniel Lautru,  dirigeant de LLDA, qui a également connu Alliance et Précisium, assure "ne pas avoir de complexe à rediriger des collègues distributeurs vers l' Agra. Nous avons de bonnes conditions, sans parler de volume, les RFArécompensent bien la fidélité à la centrale". 
Georges Silvestre partage ce constat:"Je réalise souvent des comparatifs et j'ai également travaillé pendant dix ans chez un ·concurrent, je sais que nous avons de bonnes conditions et que nous n'avons rien à envier aux gros groupes. Et la répartition des RFA se fait de manière  juste." Quant à Christophe Guillerm, il estime "disposer de bons prix, même si nousdevons parfois affronter  sur le terrain des  tarifs très agressifs.  Face à cette concurrence,  notre politique ne consiste  pas à vendrpour vendre. En intégrant  lAgra il troians nousavons sensiblement amélioré nos conditions achat André Brutinel est un bon négociateur ! ". Et pour  parfaire  le service  logistique, un nouvel outil  informatique  arrivera prochainement. L'Agra  teste act uellement chez certains de ses adhérent  un nouvel intranet, complet, qui  permet  d'accéder à l'ensemble des service  du groupement, pour suivre les commandes  comme  pour vérifier les promotions du moment.  Un vrai  besoin,  d'après Frédéric Toussaint, de Pierre Auto,  qui estime que " l'outil de commandes date du 15e siècle ." 
Concernant le sujet  marke ting  et communication, les distributeurs contactés se montrent tous  très enthousiastes, soulignant particulièrement le travail de Yohann 
Allaman et son équipe."Un tueur dans son domaine" , assure Frédéric Toussaint."Depuis un an, nous avons avancé sur de nombreux fronts, raconte Daniel Lautru, dirigeant de LLDA. Yohann  Allaman se montre à notre écoute et connaît bien son métierD'ailleurs, nous n'hésitons  pas à contacter  la centrale  si nous avons des difficultés pour un projet afin de simplement en discuter ensemble ou en passant par leur service. Et nous -savons que si nous  avons besoin de support nous pouvons joindre le siège.]'ai créé un site Internet via un prestataire .Cela m'a coûté cher. Aujourd'hui, le groupement  me propose une solution bien plus économique." 
Quant au sujet des promotions commerciales, le rythme instauré d'un changement tous les deux mois semble satisfaire le réseau. Car "trop de promo tue la promo, juge Christophe Guillerm. Il faut trouver  le bon dosage et surtout l'adresser correctement. La "Promo  du Pro" se veut d'ailleurs  flexible, pour que nous puissions l'adapter à notre marché local". Selon Pierre Jean Dainville, "les outils nous permettent de générer du business, nous constatons toujours des retours sur les opérations.  Le réseau  Proximeca  se révèle aussi très bien, ]'ai d'ailleurs converti un ancien Renault sous ce panneau" Et pour  Dominique Le  François, de  Dom Pièces Auto,  "il serait bien de faire un peu de communication nationale, pour que les gens nous connaissent. On voit beaucoup nos concurrents ! ".